QRcode
 
Banner
Français uniquement
Imprimer
Search
Diapos
Plan
Contact
QRcode

ACCUEIL  >>   CHEMINER  >>   MENU_FIN
   
< - >  Construire  —   Routing - Track - Route  —   VELOMAP  —   3D Route Builder  —   GPX Viewer  —  
             OBSOLÈTES : France - CartoExplorer  —   Allemagne - MagicMaps  —   Europe - MapSource  —   PocketPC
   

CYCLOTOURISME EN FRANCE
CRÉER SA ROUTE GPX EN FRANCE
+ infos CartoExplorer3D 

 

CETTE PAGE EST OBSOLÈTE. Elle est conservée à titre historique et documentaire.

LA TECHNIQUE CARTOGRAPHIQUE ACTUELLE EST À LA PAGE

CRÉER SA ROUTE AVEC VELOMAP

 

PARCOURS EN FRANCE

Préambule en forme de 'Billet d'humeur'

Notre pays est très bien doté par la nature et l'histoire. Nous avons une nature généreuse et très diversifiée, de nombreux canaux et anciennes voies ferrées désaffectés. De quoi faire une référence en matière de cyclotourisme. Hélas c'est tout l'inverse, la France est encore une contre-référence en la matière.

Ceci est assurément culturel et commence dans la vie de tous les jours. En Allemagne, en Suisse, en Hollande tout le monde va à vélo. Les jeunes, les vieux, pour les loisirs, pour aller en courses, pour aller travailler...

En France, point de salut hormis la sacro-sainte voiture. Le dimanche matin, les fondus du bitume et de la compétition entre mecs, se tirent la bourre entre excités du vélo de course. Le dimanche après-midi au mieux s'il fait beau, on va faire quelques tours de roues dans les environs. C'est tout.

Donc, forcément, du fait du désintérêt de nos compatriotes pour ce type de loisir, nos politiques ne font que très peu pour la construction des infrastructures s'y rapportant... D'où le nombre et le kilométrage très limités de pistes cyclables et voies douces.

D'où aussi les faux-semblants, les faux-équipements :

  • Un trait de peinture au sol, marquant symboliquement au sol la fausse piste cyclable. Faisant bien sûr, une largeur ridicule, quasi symbolique, de 40 ou 50cm.
  • De simples panneaux hypocrites "Voitures, vélo, partageons la route". Hypocrites, car tout les décideurs savent parfaitement que les voitures s'en contreficheront. Mais on fait semblant...
  • Toutes formules pas chères... qui ne servent à rien pour la sécurité des cylistes... mais qui permettent au baron politique local de s'ennorgueillir de sa politique cyclable. On "investi" 3 francs 6 sous pour les cyclistes. Et hop on se pavane en photo grand format sur le mensuel politico-médiatique local. Et là bien sûr rien n'est trop beau, sur papier glacé en quadrichromie : Monsieur Le-baron-moi-le-meileur en train de couper le ruban d'inauguration de SA fausse voie cyclable.

Heureusement quelques élus régionaux ont compris tout l'intérêt économico-touristique qu'ils pouvaient tirer du cyclotourisme. La Bourgogne a commencé à s'y engouffrer. Par exemple la voie verte Châlons-sur-Saône - Macon passant par l'ancienne voie ferrée Givry-Cluny est un succès touristique considérable qui offre un excellent retour sur investissement à la mise de fond de la collectivité régionale.

Heureusement aussi, comme sur beaucoup d'autres sujets de société, l'Europe pousse, pique, tire la France, bref la font enfin évoluer bon gré mal gré. En tout cas notre beau pays a pris un retard considérable sur ses engagements à Bruxelles et nous sommes le maillon manquant des grandes véloroutes Européennes.

On s'en rend bien compte sur la carte des Véloroutes et Voies Vertes de France :

  • Notre territoire n'est pas encore équipé, traversé. Il est 'mité' de petits morceaux disparates. Parmi les exceptions la Bretagne qui commence à se densifier en la matière.
  • Même pour ce qui commence à être bien avancé, un exemple est très parlant, c'est l'Eurovéloroute n°6. Celle qui doit mener de l'Atlantique à la mer Noire, et qui en France longe La Loire et le Doubs :
    • On voit bien que plus de 90% du tracé Français est en orange, soit une voie essentiellement sur des petites routes.
    • Nous avons fait son prolongement sur le Danube en Allemagne et en Autriche de Donaueschingen à Vienne. Sur nos 1110 km, plus de 90% sont en Voie verte au revêtement lisse ! Sans voitures comme celles qui sont dessinées en violet sur le site Français !
    • On est donc loin du compte. Et ce n'est pas prêt de s'arranger, puisque ce qui vient juste de se faire en France (comme l'EV6 - Loire - Doubs), n'arrive à la cheville de ce qui s'est fait il y a 10 ou 15 ans par ailleurs.
  • Bon, pour la France c'est mieux que rien. Mais c'est quand même dommage, et surtout pour les cyclo-randonneurs avec enfants. En effet les enfants ne peuvent participer, en tant que cyclistes, que sur des pistes sans voitures. Sur les petites routes les écarts qu'ils font sont trop dangereux pour leur sécurité.

Avec les paradis cyclistes et surtout cyclotouristes que sont l'Allemagne et la Suisse, il est possible d'obtenir sur un seul site (voir plus bas) de très nombreux parcours, y compris des tracés DÉTAILLÉS. À contrario, en France, il faut se déguiser en détective de haut-vol pour arriver à trouver les tracés grossiers des quelques parcours intéressants. Ces recherches devant se faire sur Internet, dans les librairies, par les offices de tourisme.

Pas simple ! Et d'autant moins que le peu de pistes, qui existe en France, est de surcroît très parcellaire. Un petit morceau ici, un autre morceau 50 km plus loin... Un petit morceau pour traverser une partie de telle ville, puis cela s'arrête net à la sortie de la ville. On s'attend à entendre 'allez vous faire tuer ailleurs sur la route !!!'. Ou l'inverse, là où belle piste existe en pleine nature, arrivé à l'entrée d'une ville plus RIEN, aucune indication. On s'attend à entendre 'que venez vous nous déranger, dérisoire cycliste, vous n'êtes pas un honorable totomobiliste, donc vous n'êtes pas digne que l'on s'intéresse à vous !'.

Dans le Paradis Suisse nous avons traversé le pays (voir notre randonnée Alsace - Franche Comté - Bourgogne - Suisse) de part en part TOUT EN PISTE CYCLABLE (en voie propre, zéro voiture, à 80%).

Assez discouru, il y a du pain sur la planche, donc au boulot...

RECHERCHE DES PISTES CYCLABLES

L'excellent site Véloroutes et Voies Vertes de France donne déjà une très bonne base de départ. Quand on clique sur une portion, la page détail s'ouvre. L'onglet carte est le plus souvent vide, mais dans les parties textuelles on peut avoir des liens vers des sites externes.

Après il faut écumer le web à la recherche des sites :

  • des offices de tourisme
  • des villes,
  • des districts,
  • des communautés de commune,
  • des départements (Conseil général)
  • des régions (Conseil régional)

Bien sûr il n'y a pas de structure d'adresse web commune. Par exemple pour les départements, il aurait été logique d'avoir des sites du genre www.cg01.fr à www.cg95.fr. Non trop simple ! Il faut donc tâtonner déjà pour trouver les adresses de toutes ces petites baronnies qui gardent jalousement pour elles les quelques informations du peu qu'elles ont financé comme pistes cyclables.

Mais attention. Bien souvent ce sont des documents de marketing politique. Plus pour vanter les mérites du baron local et de sa cour que pour réellement informer. Donc l'on tombe souvent sur des PDF déjà anciens avec des plans très grossiers incluant beaucoup de tracés 'à l'étude' ou 'en projet'.

Avec les offices de tourisme, il faut encore souvent procéder à l'ancienne en téléphonant ou en se faisant envoyer par la poste les documents convoités.

Il faut alors rechercher des infos transversales par des recherches génériques pour essayer de trouver des articles de club ou de simples gens comme nous qui parlent de leurs randonnées et tracés.

D'autres sources sont les sites web de tracés. Il y en a de plus en plus. On peut citer par exemple :

À partir de là il faut réunir les petits bouts de spaghetti-tracés collectés de façon disparate afin de les compléter par les meilleurs chemins possibles. C'est à dire par de toutes petites routes permettant un voyage loin de la circulation automobile intensive.

Pour cela nous allons passer au très, TRÈS, TRÈS précieux (au sens très, TRÈS, TRÈS coûteux) cartoExploreur3D.

Logiciel CartoExplorer3D

Deuxième 'Billet d'humeur'

CartoExplorer-3D de Bayo est basé sur la numérisation des cartes IGN. C'est très pratique.

L'ÉNAAAUUURME hic c'est le prix.

Monopole à la Française oblige, les cartes papier IGN-TOPO25 sont déjà chères pour la rando à pied. La moindre petite rando piétonnière nécessite facilement 4 à 6 cartes. Compte tenu des distances parcourues, dès que l'on passe à la cyclo-randonnée le nombre de cartes nécessaire explose... donc le prix aussi.

L'IGN à concédé la licence d'exploitation des ses cartes numérisées à l'Icaunais BAYO. Cette société a son activité principale dans l'aviation.

Donc c'est hélas quasiment mathématique : [monopole IGN] + [élitisme BAYO] = [prix honteux].

Ce sont des CD (pas des DVD !) qui sont distillés comme des gouttes inestimables d'un fluide précieux. Ils sont loin d'être remplis (les 700Mo sont loin d'être utilisés). Ainsi leur nombre est considérable... et les factures s'envolent.

Hors de question de faire des compils régionales sur DVD, cela ne permettrait pas d'assommer financièrement les 'usagers' du 'service public'.

Ces très précieux CD CartoExplorer 3D Bayo coûtent 34,90€ pièce. Sachant qu'il en faut entre 2 et 3 suivant les départements... c'est donc un délire de 180 CD pour toute la France... soit la bagatelle de 6 282€ !!!

Pour vous faire rêver un peu, l'Allemand MagicMaps propose toute l'Allemagne découpée en une dizaine de DVD à 49,90€ pièce. Mais en plus il propose un PACK GLOBAL DES DVD DE TOUTE L'ALLEMAGNE pour 182€ !!!

Allons soyons objectif, nous dira-t-on ! La surface de la France est plus importante que celle de l'Allemagne.
Dont acte, pondérons:

  • IGN-BAYO  couvre la France moyennant....... : 6 282 € pour 547 030 km² soit  0,01148 € du km²
  • MAGICMAPS couvre l'Allemagne moyennant. :    182 € pour 375 021 km² soit  0,00048 € du km²

Conclusion pondérée, donc cette fois objective :

  • Youpi........... : La France bat l'Allemagne à plate couture : 24 à 1.
  • Au secours.. : IGN-BAYO 24 FOIS PLUS CHER que MAGICMAPS

Sachant que :

  • Coté du Français IGN-BAYO :
    • Les mises à jour des cartes par l'IGN ont lieu au mieux tous les dix ans.
    • La dernière mise à jour (mineure) du logiciel de BAYO date de 2008.
  • Coté de l'Allemand MAGICMAPS (version 5 actuelle) :
    • Les mises à jour majeures s'enchainent presque tous les ans.
    • Des milliers de POI sont inclus.
    • Des centaines de tracés de randonnées et cyclo-randonnées, nationales et régionales sont inclus.
    • Les pistes cyclables, y compris citadines sont incluses.
    • On peut demander un ROUTING automatique de telle origine à telle destination, en type d'utilisation cyclotouriste et en pouvant choisir en plus le niveau de difficulté (et donc de relief). Super-extra !

Il est à noter que les prix de Magicmaps étaient nettement plus élevés il y a quelques années. Mais compte tenu de l'explosion de ventes en cartographies, ils ont su évoluer et faire descendre les prix avec les quantités vendues.

De son coté le couple infernal IGN-BAYO n'a pas bougé d'un iota sa politique (anti)-commerciale. Comme trop souvent, notre belle France est terre d'immobilisme dès qu'il y a du monopole (public ou privé) dans l'air.

N'hésitez pas à manifester votre admiration à l'IGN et à BAYO !.

Voila, assez d'humeur déversée, passons au sujet technique.

COMPILATION - CRÉATION DES ROUTES

La compilation directe de fichiers GPX en ROUTES n'est possible que si le fichier GPX renferme bien une ou des ROUTES et non pas des TRACÉS. Voir différences en page Routing-Track-Route-Convert.

Si les fichiers GPX sont des TRACÉS alors, après avoir importé les TRACÉS dans CartoExplorer3D, deux méthodes sont possibles pour obtenir les ROUTES :

  1. Convertir le TRACÉ en ROUTE :
    • Dans Bibliothèque de tracés Biblio Tracés,
      faire clic droit sur le nom du TRACÉ,
      puis cliquer sur l'option Transformer en Route.
    • Après quoi il va falloir scruter TOUTE la ROUTE, ainsi créée pour ajouter les point nécessaires au bon guidage, supprimer les points inutiles et déplacer les points qui divaguent. Voir à ce sujet la page Routing-Track-Route-Convert.
       
  2. Soit d'afficher le TRACÉ, puis de s'en servir comme modèle pour recréer par dessus une nouvelle ROUTE.

COMPILATION

Dans le menu Affichage > Barres d'outils s'assurer que la catégorie Bibliothèques est cochée-active.

Dans la barre d'outils Bibiothèques Biblio cliquer sur l'icone Bibliothèque de routes Biblio-Routes.

Dans la mini-fenêtre Bibiotèque de routes Biblio-Routes
créer, si nécessaire, un nouveau répertoire,
puis cliquer sur le bouton Importer Importer. (Le grand standard d'import/export est le format GPX).

Importer ainsi tous les tracés glanés sur le Web.

CRÉATION DES ROUTES

Dans le menu Affichage > Barres d'outils s'assurer que la catégorie Outils est cochée-active.

Dans la barre d'outils Outils Outils cliquer sur l'icone Routes Routes

À partir de là il est possible de créer-modifier-supprimer des points des Routes.

 

Si une journée-étape est la résultante de 2 Routes-GPX, il convient de les fusionner.
Pour cela dans Bibliothèques de routes, sélectionner les tracés à fusionner, puis faire clic-droit et dans le menu contextuel cliquer sur l'option Fusion.

 

À l'inverse, si une Route-GPS recouvre plusieurs journées-étapes, il convient de la saucissonner.
Pour cela il faut hélas bricoler, CartoExplorer3D n'offrant pas comme ses confrères étrangers (MagicMaps ou SwissMap) de fonction de sectionnement.
Il convient de :
1/ Renommer la Route à sectionner, par exemple avec un caractère en plus.
2/ Cliquer sur le bouton Exporter Export et sauvegarder.
3/ Renommer la Route à sectionner sous son nom d'origine, en supprimant le caractère en plus par exemple.
4/ Cliquer sur le bouton Importer Importer et choisir le fichier sauvegardé à l'étape 2.
5/ Renommer la nouvelle Route sous nom définitif.

 

 

Révision en date du 03/06/2011
Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !  
cyclo-randonnée — cyclo-randonnee — cyclorandonnée — cyclorandonnee — cyclo-tourisme — cyclotourisme — vélo — velo — randonnée à vélo — rando cyclo — vélo rando — rando — itinéraire vélo — bicyclette — canaux — voie verte — piste cyclable — vtt — vtc —