QRcode
 
Banner
Français uniquement
Imprimer
Search
Diapos
Plan
Contact
QRcode

ACCUEIL  >>   CHEMINER  >>   MENU_FIN
   
< - >  Construire  —   Routing - Track - Route  —   VELOMAP  —   3D Route Builder  —   GPX Viewer  —  
             OBSOLÈTES : France - CartoExplorer  —   Allemagne - MagicMaps  —   Europe - MapSource  —   PocketPC
   

VADEMECUM :
ROUTING, TRACK (TRACÉ), ROUTE, conversions & Co...

Pour alimenter votre GPS avec les données qui lui permettront de vous guider de façon efficace, il faut bien connaître les différences, nuances et subtilités afférentes à ces données.

Il convient de bien prendre en compte : 

  • Les terminologies associées aux données de cartographie et de GPS.
  • Les types de données et leurs fichiers associés.
  • La façon dont s'opère les conversions entre ces types de données.

TERMINOLOGIE ET DÉFINITION

Coté cartographie :
Coté GPS :
  • Une séquence de ROUTING crée un TRACÉ
  • Une séquence de création manuelle crée une ROUTE.
  • Un TRACÉ (issu d'un ROUTING) doit être converti en ROUTE avant d'être exploité pour guidage par un GPS.
  • Pour vous guider le GPS utilise une ROUTE.
  • Durant le trajet le GPS enregistre un TRACÉ (ou TRACK).

 

GPX - POCHETTE SURPRISE

Pour savoir ce qu'il y a dans le fichier-pochette-surprise GPX... TRACÉ ou ROUTE ?...
Il suffit de l'ouvrir avec n'importe quel éditeur, et d'observer le contenu. Dès les premières lignes :
  • Un fichier de TRACÉ comportera des balises XML de nom <trk>, <trkseg>, <trkpt>.
    Le préfixe trk est issu du nom anglais de TRACÉ... TRACK.
  • Un fichier de ROUTE comportera des balises XML de nom <rte>, <rtept>.

 

TRACÉ

Par définition un TRACÉ 'colle' au parcours virtuel (de cartographie) ou réel (du GPS) :

Coté cartographie :
Coté GPS :

Le parcours virtuel, créé par la cartographie, colle (suit) aux courbes parfaitement du fait de l'utilisation d'un nombre considérable de points, très rapprochés les uns des autres...

Le parcours réel, enregistré par le GPS quand vous vous déplacez, colle (suit) aux courbes presque parfaitement avec un nombre considérable de points, très rapprochés les uns des autres.
L'exception à cette perfection se produit quand la mémoire du GPS devient limite et qu'alors l'espacement entre les points successifs s'allonge afin d'en diminuer le nombre.

Ceci a, en général, lieu au bout de nombreux jours d'enregistrement sans réinitialisation.

Typiquement un TRACÉ journalier de quelques dizaines de kilomètres contient des milliers de points.

ROUTE

Une ROUTE, elle, ne colle pas parfaitement aux courbes du parcours

Une ROUTE ne PEUT pas et ne DOIT pas contenir un nombre de points aussi considérable qu'un TRACÉ :

  1. Elle ne PEUT pas, parce que le GPS a deux mémoires différentes, une pour les ROUTES et une autre pour les TRACÉS ; et que la taille mémoire occupée par un point de ROUTE est nettement supérieur à un point de TRACÉ.

    Dans la pratique la mémoire de ROUTE peut contenir au maximum 250 points... dans les GPS les plus performants du marché.
     
  2. Elle ne DOIT pas parce que le guidage par le GPS serait de mauvaise qualité. Nous verrons en détail au chapitre suivant 'Conversion de Tracé en Route'

 

CONVERSION DE TRACÉ EN ROUTE

AVANT-PROPOS

Le TRACÉ construit par la fonction ROUTING d'une cartographie doit donc être CONVERTI en ROUTE.

Comme nous l'avons vu ci-dessus un TRACÉ peut compter des milliers de points.

TRACÉ en lignes et points Noirs.

Un nombre considérable de points, très rapprochés les uns des autres..

V o i e    d e   c i r c u l a t i o n   e n   J a u n e

Une ROUTE doit comporter un nombre optimum de points. Cet optimum est variable, mais il répond à quelques règles rarement écrites mais pourtant essentielles :

  1. Elle doit ne pas comporter trop de points.
  2. Elle doit comporter suffisamment de points.

 

UNE ROUTE NE DOIT PAS COMPORTER TROP DE POINTS

À chaque point le GPS émet une petite alerte pour attirer l'attention du pilote sur le 'changement de direction'. Si les ROUTES ont trop de points :

  1. Le GPS produirait ses alertes en rafale, à la limite une tous les mètres parcourus. Ce serait aberrant et inexploitable. Il ne servirait plus à rien.
  2. Le guidage serait imprécis. Car lorsque le GPS 'voit' arriver un point il bascule en affichage simplifié super-zoomé . Il affiche le vecteur d'AVANT le point et le vecteur d'APRÈS le point. Par exemple dans un carrefour en patte d'oie il convient que l'angle entre les deux vecteurs soit bien représentatif du changement de direction que l'on va avoir à opérer. Avec trop de point, on aurait successivement au fur et à mesure de l'avancée dans le carrefour des changements de l'affichage zoom avec des angles très faibles entre les 2 vecteurs. On ne saurait donc quel est le bon embranchement à prendre que très tard dans le carrefour. Alors que le but est que, dès AVANT le carrefour, l'on sache OÙ l'on devra se diriger dans le carrefour.

Plusieurs points trop proches du changement de direction.
L'alerte du GPS sera inefficace

Le point précédent le changement de direction
est mal placé.
L'alerte du GPS sera très ambiguë.

Bonne disposition.
L'alerte du GPS sera efficace

Alerte KO
Alerte KO
Alerte OK
V o i e s   d e   c i r c u l a t i o n   e n   J a u n e

 

UNE ROUTE DOIT COMPORTER SUFFISAMMENT DE POINTS

Il faut passer en revue toute la ROUTE afin de vérifier qu'il reste suffisamment de points, et que ces points sont bien placés, pour avoir :

  • Un guidage GPS précis et fiable (ne louper aucun changement de direction !)
  • Une information fiable sur la distance restante à parcourir.
  • Une information pertinente sur le cumul de dénivelé.

 

ASSURER UN GUIDAGE GPS PRÉCIS ET FIABLE
TRACÉ brut de ROUTING
ROUTE après conversion,
risque de confusion
ROUTE convertie
ET corrigée manuellement
Trace
Route Ko
Route Ok
V o i e s   d e   c i r c u l a t i o n   e n   J a u n e

 

ASSURER UNE INFORMATION DE DISTANCE FIABLE

Si un parcours comporte énormément de virages et courbes et que ceux-ci sont 'vectorisés' trop grossièrement (avec trop peu de points), le cumul final du kilométrage de la ROUTE pourra être très sensiblement inférieur à la réalité. Cela peut être très gênant dans l'appréciation du planning de sa journée de rando.

Pas assez de points le kilométrage prévisionnel sera faux.
Bonne répartition de points (critère kilométrage)
Distance KOROUTE en lignes et points Rouges.
Distance OKROUTE en lignes et points Bleus.
V o i e s   d e   c i r c u l a t i o n   e n   J a u n e

 

ASSURER UNE INFORMATION PERTINENTE SUR LE CUMUL DE DÉNIVELÉ

Si un parcours comporte un relief significatif, il convient d'avoir MÊME SI LA ROUTE EST RECTILIGNE des points surnuméraires positionnés aux principaux changements de courbes de niveau (altitude).

Ceci permet lors de la construction de sa rando de se rendre compte de la difficulté de chaque étape projetée, non seulement en kilomètres qui devront être parcouru, mais également du cumul de dénivelé positif.

En cas de cumul de dénivelé important cela :

  • Entraîne une baisse de la moyenne horaire et une augmentation de la durée prévisible du trajet.
  • Peut éventuellement conduire à réduire le kilométrage à parcourir pour une étape chargée en dénivelé.

Ci-dessous un exemple :

  1. En Jaune la voie de circulation
  2. En Rouge la ROUTE marquée avec seulement 2 points (A et F).
  3. En Bleu la ROUTE marquée avec 6 points. 4 points ont été rajoutés :
    • Les points B et D aux points bas de la portion.
    • Les points C et E aux points hauts de la portion

Profil

 

CONVERSION

Cela va consister :

  • À charger dans un logiciel de cartographie le TRACÉ issu du ROUTING.
  • À lancer la fonction idoine dans le logiciel pour la conversion en ROUTE (voir les pages dédies aux différents logiciels de Cartographie pour les spécificités propres à chacun)
  • Effectuer une revue de détail de toute la ROUTE ainsi générée.
  • Si dans la ROUTE d'une étape on est bloqué au maximum du nombre de points (propre à son GPS), et qu'il n'y a pas assez de points pour un guidage précis et fiable alors :
    • Il convient de scinder la ROUTE en deux.
    • Lors de la rando, l'étape de cette journée là se fera à l'aide de 2 ROUTES. Dès la fin de la ROUTE n°1 il suffira de s'arrêter quelques secondes pour activer la ROUTE n°2 dans le GPS.

 

Révision en date du 04/06/2011
Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !  
cyclo-randonnée — cyclo-randonnee — cyclorandonnée — cyclorandonnee — cyclo-tourisme — cyclotourisme — vélo — velo — randonnée à vélo — rando cyclo — vélo rando — rando — itinéraire vélo — bicyclette — canaux — voie verte — piste cyclable — vtt — vtc —